Vous êtes ici : Accueil → Vos bibliothèques → SCDVie culturelleZooms sur

  • Bibliothèque,
  • Documentation,

ZOOM sur... le roman gothique

Publié le 9 avril 2018 Mis à jour le 4 avril 2018
Zoom sur... le roman gothique
Zoom sur... le roman gothique
Date(s)
Du 9 avril 2018 au 2 mai 2018
Lieu(x)

De 1764 à nos jours, la bibliothèque du Campus Centre vous propose une virée nocturne au milieu des monstres !

Un manoir isolé, une héroïne naïve, un monstre séducteur… Bien avant les films d’horreur contemporains, le roman gothique jouait déjà avec ces motifs pour susciter la peur et interroger les rapports entre individus et société.

Le « roman gothique » désigne d’abord un genre apparu en Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle. Suscitant la peur voire l’horreur, il a une fonction morale : il met en scène la transgression des tabous sociaux et religieux, en montre les conséquences négatives et rétablit l’ordre à la fin de son récit.

Avec Le Château d’Otrante (1764), Horace Walpole mêle romance médiévale et psychologie et pose les bases du genre : dans un château labyrinthique où se multiplient les apparitions surnaturelles, une jeune femme doit fuir les menaces d’un tyran. Ces éléments deviendront rapidement des codes, largement repris puis parodiés avec beaucoup de succès jusqu’à aujourd’hui.

Au-delà de ses aspects populaires et sensationnels, le roman gothique questionne la société. Les monstres et figures surnaturelles sont utilisés comme des métaphores pour interroger les rôles des femmes et des hommes, le poids de la religion et le rapport avec les institutions. Les codes gothiques ressurgissent ainsi dans des périodes de bouleversement, qu’il s’agisse de l’Angleterre victorienne ou des mouvements de contestation des années 1960.

De Frankenstein à Dracula, des châteaux hantés européens aux plantations du sud des Etats-Unis, découvrez nos sélections de romans et de films gothiques !

Nos sélections :

Et retrouvez notre panorama de la fiction gothique :
Panorama de la fiction gothique